Back to top

Transports en commun : l’utilité toute relative de la carte Navigo Easy

Auteur: 
Morgan Bourven
Source: 
UFC - Que Choisir

Île-de-France Mobilités a lancé le 12 juin une nouvelle carte pour les utilisateurs des transports en commun de la région parisienne. Elle vise à remplacer les tickets de métro vendus à l’unité. Une évolution tardive, qui ne règle pas certaines des aberrations tarifaires de la RATP.

C’est un petit bond vers le présent pour les transports parisiens. Depuis le 12 juin, il est possible d’acheter en guichet le « Navigo Easy », une carte sans contact bleue et blanche vendue 2 € destinée aux usages occasionnels des transports en commun. Cette carte, qui rappelle l’Oyster Card déployée à Londres depuis 2003, permet de stocker des tickets à l’unité, en carnet, en forfait journée, ainsi que des tickets de bus vers les aéroports d’Orly et de Roissy.

Navigo Easy vise à remplacer les 500 millions de tickets en carton distribués chaque année, voués à disparaître à l’horizon 2021. Au-delà de cet aspect écologique (quoique, une carte en plastique est-elle plus écologique que quelques tickets en cartons pour les touristes de passage ?), Navigo Easy est censée faciliter la vie des utilisateurs. Mais dans les faits, difficile d’y trouver des avantages.

1 pass Navigo Easy par personne

Contrairement aux cartes de transports vendues dans certaines villes, la carte Navigo Easy ne peut pas être utilisée par plusieurs personnes sur le même trajet. Il est impossible, par exemple, de le valider deux fois au tourniquet pour voyager avec un compagnon : chaque voyageur doit posséder son propre pass. Une famille de 5 personnes souhaitant simplement effectuer un aller-retour en métro, au lieu d’acheter un carnet de dix tickets à 14,90 €, sera donc à terme obligée d’acheter 5 cartes à 2 €, sur lesquelles elle chargera 10 tickets à 1,90 €, soit un total de 29 €.

Non remboursable

Contrairement à l’Oyster Card londonienne, la carte Navigo Easy n’est pas remboursable.

L’Oyster Card permet de se déplacer à Londres depuis déjà 16 ans.

Toujours pas de correspondance…

Cette nouvelle carte ne permet toujours pas d’effectuer une correspondance entre métro et bus, ou entre métro et tramway. En cas de changement de mode de transport, il faut toujours payer un nouveau ticket. Une aberration tarifaire inexplicable, que le monde ne nous envie pas.

RER et Transilien exclus !

Le billet Navigo Easy ne permet pas d’acheter des billets Origine/Destination pour l’Île-de-France (RER ou Transilien). Un touriste arrivant à l’aéroport d’Orly et désirant se rendre à Paris devra donc, s’il ne souhaite pas prendre le bus, acheter un billet d’Orlyval, puis un billet de RER de la gare d’Antony à Paris, avant de pouvoir utiliser son Navigo Easy dans la capitale. On a connu plus simple !

Un billet démagnétisé est bel et bien échangeable

« Le carnet de tickets de métro qui se démagnétisent dans la poche, vous faisant perdre des dizaines d’euros chaque année, c’est fini », s’est enthousiasmée sur Twitter Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France. Signalons à nos lecteurs que s’ils trouvent un billet démagnétisé dans leur poche, ils peuvent se le faire échanger en guichet : il n’y a donc aucune raison de perdre des dizaines d’euros chaque année.

UN PASS PLUS INTÉRESSANT ARRIVE

Que Choisir chercherait-il la petite bête pour dénigrer cette avancée ? Non. La preuve, une nouvelle carte, baptisée « Navigo Liberté + », va être lancée à l’automne et répond à l’un de nos griefs. Destinée aux voyageurs occasionnels n’utilisant pas assez les transports en commun pour rentabiliser un forfait hebdomadaire ou mensuel, elle permettra de voyager sur le réseau de transport en étant prélevé le mois suivant de l’ensemble des trajets accomplis. Le tarif le moins cher sera appliqué : un ticket de métro sera facturé 1,49 € dès le premier trajet, au lieu de 1,90 €. Petite révolution : les correspondances seront enfin gratuites entre bus et métro ou tram et métro. Quant à savoir pourquoi ce privilège est réservé à cette nouvelle carte, et pas aux utilisateurs de Navigo Easy ou des billets classiques…

Enfin, la carte Navigo Liberté + ne pourra, elle non plus, pas être utilisée sur le réseau RER et Transilien. Cette possibilité devrait arriver, tant pour cette dernière que pour Navigo Easy, à l’horizon 2021. Avec, donc, 18 ans de retard sur l’Oyster Card.

La carte Navigo Liberté + sera commercialisée à partir de cet automne.