Back to top

Copropriété : quelles aides à l'installation de bornes de recharge pour un véhicule électrique ?

Auteur: 
RB
Source: 
Service public

Vous avez acheté un véhicule électrique et habitez en logement collectif. Savez-vous que votre copropriété peut bénéficier de certaines aides ou subventions pour l'achat de bornes électriques et leur installation ? En résidentiel collectif, le syndic est en effet encouragé à installer un ou plusieurs points de recharge dans un parking.

Les copropriétés peuvent bénéficier de plusieurs aides du programme Advenir de l'Avere (Association pour le développement de la mobilité électrique).

  • Pour un usage partagé, c'est-à-dire lorsque la recharge est accessible à l'ensemble des habitants pour leur propre véhicule, le syndic de l'immeuble peut obtenir une aide de 50 % du coût avec un plafond de 1 300 € et de 1 660 € pour les installations intégrant un pilotage énergétique. L'installateur et le matériel électrique doivent être labellisés Advenir . La puissance des bornes de recharge doit être inférieure ou égale à 22 kW.
  • Depuis janvier 2020, les 3 000 premières copropriétés qui en feront la demande peuvent bénéficier du programme Advenir 3 000 propriétés . Le financement est de 50 % du coût d'une infrastructure collective (hors installation de borne) plafonné à 4 000 € jusqu'à 50 places (au-delà de 50 places, ce plafond est augmenté de 75 € par place supplémentaire mais dans la limite de 15 000 € au total). Cette prime est cumulable avec la précédente et d'autres aides nationales ou locales dans la limite de 80 % du coût et plafonnée.

La demande de prime se fait sur le site advenir.mobi .

Il existe également des aides locales. Par exemple, les copropriétés parisiennes (syndics et bailleurs sociaux) peuvent bénéficier de 2 aides cumulables avec les aides Advenir :

  • une aide pour un pré-équipement électrique de 50 % du montant HT des travaux (4 000 € maximum) pour l'installation d'une borne de recharge ou bien la rénovation d'une colonne montante pour véhicules électriques ou hybrides dans leur parking ;
  • une aide de 50 % du montant des travaux (500 €  par point de charge, 4 points de recharge maximum) pour l'installation de bornes de recharge installées sur les parties communes et à l'usage des résidents ou des visiteurs.

  À savoir : La loi Mobilités prévoit le renforcement de l'obligation d'équipements en points de recharge pour les véhicules électriques dans les parkings de plus de 10 places des bâtiments neufs ou rénovés et le renforcement d'un droit à la prise dans les copropriétés.