Back to top

Crédit à la consommation : la banque peut-elle exiger une caution ?

Auteur: 
ML
Source: 
Service Public

Pour financer – en tant que particulier - des achats (meubles, électroménager, voiture, mais pas un bien immobilier) ou des services (voyage, travaux – hors construction d’un bien immobilier) ou disposer d’une réserve de trésorerie, vous souhaitez emprunter entre 200€ et 75 000€ à rembourser sur une durée supérieure à 3 mois. Il s’agit d’un crédit à la consommation.

Ces crédits peuvent prendre plusieurs formes : prêt personnel, crédit renouvelable (revolving), location avec option d’achat (leasing), crédit gratuit, prêt étudiant garanti par l’état.

L’utilisateur d’un crédit à la consommation est protégé par le code de la consommation qui fixe un certain nombre de règles relatives au contenu et à la conclusion du contrat.

Pour obtenir un crédit à la consommation, il n’est pas obligatoire d’avoir une caution, mais la banque peut cependant l’exiger. La personne qui se portera caution – personne physique ou morale (société spécialisée, mutuelle, etc.) – s’engage à rembourser l’emprunt à votre place si vous ne pouviez pas le faire vous-même. Il faut donc s’assurer qu’elle en a la capacité financière  et c’est un contrat écrit qui définit les conditions dans lesquelles elle se substituerait à vous.

Avec la « caution simple », le créancier doit d’abord engager des poursuites contre l’emprunteur avant de s’adresser à la personne qui se porte caution.

Avec la « caution solidaire », la personne qui se porte caution s’engage à se substituer à l’emprunteur dès le premier incident de paiement.

Dans tous les cas, sachez qu’un crédit vous engage !